13/03/2024

RESTRICTIONS AUX CONTROLES DE SECURITE DANS PLUSIEURS AEROPORTS ALLEMANDS LES 14 ET 15 MARS 2024

Le syndicat ver.di a annoncé une grève du personnel de sécurité dans plusieurs aéroports allemands (Berlin, Cologne/Bonn, Hambourg, Hanovre, Stuttgart et Karlsruhe/Baden Baden) pour le jeudi 14 mars 2024. Par ailleurs, les employés du secteur de la sécurité aérienne de l’aéroport de Hanovre on annoncé un préavis de grève le vendredi 15 mars 2024 (de 00h00 à 12h00 CET).

Les contrôles de sécurité dans les zones de transit seront fermés. L’accès aux portes d’embarquement ne sera donc pas possible.

Nous demandons à tous les voyageurs ayant un vol le 14 ou 15 mars au départ de l’un des aéroports mentionnés ci-dessus, de ne pas se présenter à l’aéroport concerné.

Les voyageurs qui ne pourront pas rejoindre leur vol en raison de la grève du syndicat ver.di sont actuellement réservés sur d’autres vols par nos soins. Les clients dont la réservation a déjà été traitée recevront des informations sur l’annulation de leur vol par e-mail ou via l’application (à condition que leurs coordonnées soient renseignées dans le dossier de réservation).

En raison de la grève, des perturbations et des annulations de vols sont à prévoir.

Lufthansa regrette les désagréments occasionnés aux passagers et fera tout son possible pour en minimiser l'impact.

Source : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Éléments similaires (par tag)

  • TRANSAVIA : NOUVELLE POLITIQUE BAGAGE
    Dans Blog

    En quoi consiste notre nouvelle politique bagage cabine ?

    A partir du 3 avril 2024, nous faisons évoluer notre politique commerciale afin de vous offrir plus flexibilité et vous permettre de choisir l’option qui vous convient le mieux en matière de bagages cabine.

    En plus du bagage à main inclus systématiquement dans votre tarif, vous aurez la possibilité d’acheter une option vous permettant de voyager avec un grand bagage cabine.

    En pratique, quel que soit le tarif choisi (BASIC, PLUS ou MAX), vous bénéficiez gratuitement d’un bagage à main, de dimensions maximales : 40x30x20 cm, à placer sous le siège devant vous.

    Si vous souhaitez voyager avec plus de bagages en cabine et que vous avez choisi un tarif BASIC ou PLUS, il vous sera possible, à partir du 3 avril, d’acheter une option vous permettant d’emporter, en plus de votre bagage à main, un grand bagage cabine. Ce bagage cabine de dimensions maximales 55x35x25 cm ne devra pas excéder 10kg et sera à placer dans le compartiment à bagages situés au-dessus de votre siège. 

    Cette option pourra être achetée lors de votre réservation ou, plus tard, dans votre espace Mon Transavia. Elle vous permettra également de bénéficier d’un embarquement prioritaire et d’être ainsi parmi les premiers à entrer à bord de l’avion.

    Si vous optez pour le tarif MAX lors de la réservation, vous pouvez emporter gratuitement, en plus de votre bagage à main de dimensions maximales 40x30x20 cm, un bagage cabine. Celui-ci devra respecter les dimensions maximales 55x35x25 cm et sera à placer dans le compartiment à bagages situés au-dessus de votre siège. Bien sûr vous bénéficiez toujours de l’embarquement prioritaire.

    Contrôlez toujours avant votre départ la quantité de bagages autorisée pour éviter des frais supplémentaires à l’aéroport.

    Frais supplémentaires bagage cabine en porte d’embarquement​

    Vous avez réservé un bagage cabine en supplément à l’avance mais vous avez tout de même un bagage en plus ? Moyennant paiement, vous pouvez le remettre au comptoir d’enregistrement. N’emmenez pas votre bagage cabine à la porte d’embarquement. Vous paieriez alors un Supplément Bagage Porte d’Embarquement de 65 € et votre bagage cabine serait transporté en soute.

    J’ai acheté mon billet avant le 3 avril, est-ce que cela change quelque chose pour moi ?

    Si vous avez effectué votre réservation avant le 3 avril 2024, quelle que soit la date de votre voyage, rien ne change pour vous. Les conditions de votre achat restent applicables pour votre voyage :  que vous ayez choisi un tarif BASIC, PLUS ou MAX, vous pouvez emporter gratuitement un bagage à main de format 40x30x20 cm ainsi qu’un bagage cabine de format 55x35x25 cm. Leur poids total ne doit pas dépasser 10 kg.

    Si, lors de la réservation, vous avez réservé une place en cabine pour votre bagage, cela reste bien entendu valable : quelle que soit la date de votre voyage, votre bagage sera garanti en cabine et vous bénéficierez de l’embarquement prioritaire.

    https://youtu.be/wKqh8j2ToRA

     

    Source https://www.transavia.com/aide/fr-fr/bagages/bagages-a-main/nouvelle-politique

  • CYBERNEWS : TRES BAVARDES, LES APPLIS DES COMPAGNIES AERIENNES…
    Dans Blog

    Le site de recherche Cybernews.com a analysé les applications de 14 compagnies aériennes. Avec des résultats inquiétants selon le site.

    On savait que les applications en ligne faisaient de « l’espionnage » de leurs abonnés en enregistrant un certain nombre de données. Le site en ligne d’analyse de la cybersécurité  Cybernews s’est prêté au jeu. Il a analysé 14 sites populaires dans le transport aérien. Son enquête a révélé que les applications examinées pouvaient avoir un accès à des informations sensibles ou du domaine du privé de leurs voyageurs.

    Selon les données présentées par l’équipe de Cybernews, American Airlines et United Airlines sont les compagnies aériennes collectant le plus grand nombre de données par rapport aux 14 applications aériennes étudiées. En revanche, Philippine Airlines a recueilli le moins de points de données.

    L’étude se basait sur une série de critères : accession à la localisation de l’utilisateur, à l’appareil photo, au stockage, à l’état du téléphone, au microphone, aux contacts, aux comptes de l’appareil, aux messages et aux appels. Les résultats de la recherche ont montré que toutes les applications ne divulguent pas les points de données sur Google Playstore qui peuvent être collectés par les autorisations que les utilisateurs accordent à l’application sur leur appareil.

    Localisation de l’utilisateur

    Toutes les applications de voyage ont accès à la localisation géographique exacte de leur utilisateur. La plupart des compagnies aériennes expliquent qu’elles localisaient leurs utilisateurs principalement pour des raisons de fonctionnalité, de personnalisation et de marketing. Certains transporteurs ne mentionnent pourtant pas cette collecte via leurs applications. Cela inclut Ryanair, Delta Airlines et Aegean. De leur côté, Spirit et Frontier Airlines indiquent qu’elles ne collectent que la position approximative de l’utilisateur, alors que les autorisations permettent d’accéder à la position exacte.

    Accès à l’appareil photo

    12 des 14 applications testées disposent d’une autorisation d’accès à l’appareil photo du téléphone. Cependant, seules trois compagnies aériennes révèlent collecter des données liées à l’appareil photo, l’indiquant comme faisant partie des fonctionnalités de l’application et des tentatives de sécurité et de conformité. Parmi les applications des compagnies aériennes qui n’indiquent pas la fonction d' »espionnage « des données liées à la caméra, figurent selon Cybernews Air Asia, Fly Delta, Spirit Airlines, Southwest Airlines, Frontier Airlines, Singapore Airlines, Vietnam Airlines et Aegean Airlines.

    Lire dans le stockage des données du téléphone

    Toujours selon Cybernews, 11 applications testées pouvaient lire et écrire dans le stockage de l’appareil. Une application n’avait l’autorisation que de lire les fichiers sur le stockage de l’appareil. Les données auxquelles les applications peuvent accéder peuvent inclure des fichiers générés par l’utilisateur, des photos, des vidéos, des documents et d’autres données privées. Si elles sont exploitées par des acteurs malveillants, elles peuvent potentiellement entraîner des pertes de données et des atteintes à la vie privée. Seules trois compagnies aériennes ont révélé qu’elles collectaient des données liées aux fichiers, affirmant qu’elles étaient nécessaires pour les fonctionnalités de l’application, l’analyse et des raisons de sécurité. Les neuf autres compagnies aériennes n’ont pas mentionné qu’elles avaient potentiellement accès au stockage.

    Evaluation de l’état du téléphone

    9 des 14 applications analysées des compagnies aériennes disposaient de cette autorisation. La lecture des informations relatives à l’état du téléphone est considérée comme sensible car elle permet à une application d’accéder à des données susceptibles d’identifier l’appareil et l’utilisateur. Il peut s’agir d’informations telles que le numéro de téléphone de l’appareil, l’état du réseau, l’opérateur du réseau, les codes IMEI, la carte SIM et des informations sur le fournisseur d’accès à internet.

    Utilisation des données du microphone

    Aucune des compagnies aériennes étudiées par Cybernews ne mentionne un accès au microphone. Cependant l’équipe du site a constaté que 4 applications de compagnies aériennes disposent de cette autorisation. Il s’agit d’AirAsia, de United Airlines, de Ryanair et de Singapore Airlines.

    Accès aux contacts des utilisateurs

    Les informations sur des contacts sont sensibles, car elles peuvent contenir des données privées sur les amis, la famille, les collègues et les connaissances. Selon Cybernews, 3 applications sur 14 ont un accès : AirAsia (lecture et communication avec la personne tiers), Turkish Airlines (lecture uniquement) et Vietnam Airlines (lecture uniquement).

    Ryanair peut lire tous les comptes internet de l’utilisateur

    Selon le site de recherche, Ryanair permet à son application d’accéder aux comptes de l’utilisateur, associés à l’appareil. Comme par exemple Google, Meta, Samsung et d’autres comptes, incluant les adresses e-mail. Ce qui pourrait présenter des risques pour la vie privée et la sécurité.

    Certaines compagnies aériennes peuvent appeler au nom d’un utilisateur

    Quatre compagnies aériennes disposaient d’une autorisation leur permettant d’accéder aux SMS et aux appels sur les appareils des utilisateurs. Les applications disposant d’une telle autorisation peuvent envoyer des messages texte et appeler au nom de l’utilisateur. Turkish Airlines, United Airlines et Spirit Airlines n’en informent pas leurs clients.

    Source https://www.voyages-d-affaires.com/

  • TOULOUSE : DEUX NOUVELLES ROUTES AFFAIRES POUR EASYJET
    Dans Blog

    L’aéroport de Toulouse a vu easyJet s’élancer vers deux nouvelles destinations business de premier plan en Europe.

    Ces derniers jours, easyJet a ajouté à son réseau deux hubs business stratégiques pour la clientèle affaires au départ de Toulouse. Depuis le 31 mars, la compagnie relie la Ville Rose à Berlin. Deux vols par semaine sont proposés vers la capitale allemande, chaque jeudi et dimanche. Le lendemain, le 1er avril, easyJet a également débuté une autre liaison attractive pour la clientèle affaires. Le vol Toulouse-Milan est désormais assuré le lundi ainsi que le vendredi.

     

    EasyJet toujours plus connectée à Berlin

    200 000 sièges supplémentaires. C'est ce que va proposer easyJet cet été au départ de Berlin, renforçant son positionnement dans la capitale allemande. Ce qui va profiter au marché français...
     

    L’entrée en vigueur du nouvel horaire d’été, le 31 mars 2024, marque le renforcement d’easyJet à Berlin avec 200 000 sièges supplémentaires et le lancement de 5 nouvelles destinations. L’annonce a été faite durant le salon du tourisme de Berlin par Stephan Erler, Directeur pour l’Allemagne et la Suisse.

    Pour Aletta von Massenbach, PDG de la société aéroportuaire berlinoise (Flughafen Berlin Brandenburg GmbH), cette annonce « confirme le partenaire solide que représente easyJet à Berlin. En proposant 200 000 sièges supplémentaires cet été, la compagnie aérienne souligne ses ambitions pour l’aéroport de la capitale. Avec plus de 50 destinations au départ de BER dans son horaire d’été, easyJet augmente ainsi son offre vers les métropoles ou les centres culturels d’Europe« .

     

    Bordeaux : easyJet en route vers une nouvelle destination capitale

    EasyJet se trouve ainsi dans le peloton de tête des compagnies aériennes présentes sur l’aéroport avec le lancement de plusieurs nouvelles destinations. Notamment vers Toulouse-Blagnac, Bordeaux, Salerne, Izmir et Antalya.

    Parmi les destinations qui vont bénéficier de fréquences renforcées ou de nouvelles lignes, on trouve donc pour la France le lancement de lignes de Bordeaux et Toulouse vers Berlin. Sur cette liaison, easyjet proposera dès le 31 mars deux vols hebdomadairesPlus de vols seront également proposés cet été vers Bâle-Mulhouse (2 à 3 vols quotidiens), Bordeaux (4 vols/semaine), Genève (1 à 2 vols quotidiens), Nice (9 vols/semaine) et Paris CDG et Orly (4 à 5 vols quotidiens).

    Source https://www.voyages-d-affaires.com/

     

  • VUELING CONTINUE D'ELAGUER SON RESEAU A ORLY
    Dans Blog

    Vueling continue d'éliminer des lignes au départ d'Orly sous la pression de la concurrence. La compagnie low-cost ne propose plus que 32 destinations cet été contre plus de 50 en 2022.

    Le réseau de la compagnie aérienne Vueling continue de se réduire comme peau de chagrin d’une saison l’autre. Le programme de la low-cost espagnole, filiale d’IAG, perd en effet près d’une dizaine de lignes pour l’été 2024, revenant à 32 destinations desservies depuis la base d’Orly. Le transporteur est désormais loin derrière Transavia (plus de 110 destinations) mais devance encore easyJet (22 destinations).

    De fait, Vueling recentre – à de rares exceptions – toute son activité autour du bassin méditerranéen et au sud de l’Europe. Exit donc par exemple cet été Hambourg et Copenhague. Depuis 2022, et un « pic » de 50 destinations au départ d’Orly, Vueling a fermé des lignes dans le nord de l’Europe. C’est le cas sur l’Allemagne avec Hambourg, Leipzig, Nuremberg. Mais aussi de Billund, Copenhague et Stockholm au Danemark et en Suède. 

    Quelques destinations iconiques ont également disparu en Europe du sud comme Jerez (Cadix), Naples, Séville ou encore Venise. Sur les 32 lignes opérées par Vueling cet été, seuls Dublin, Londres Gatwick et Heathrow (la grande nouveauté 2024) ainsi que Prague rappellent que le transporteur a exploité un réseau couvrant toute l’Europe au départ de sa base d’Orly dans le passé…

    Source https://www.voyages-d-affaires.com/

  • EUROSTAR : ADVANCE PASSENGER INFORMATION (API)
    Dans Blog

    À partir du 2 avril 2024, il sera obligatoire de soumettre des informations préalables sur les passagers (Advance Passenger Information) pour toutes les personnes voyageant avec Eurostar sur les lignes à destination/en provenance de Londres, conformément aux directives du gouvernement britannique et conformément à l'industrie du transport aérien.

    La procédure pour les réservations PAO est détaillée ci-dessous.

    • Les voyageurs réservent leur voyage Eurostar à destination ou en provenance de Londres via la plateforme habituelle du distributeur.
    • Les clients reçoivent un PDF par e-mail avec des instructions pour entrer dans l'API afin de récupérer leur billet. Le PDF n'est pas un billet et ne peut pas être utilisé pour monter à bord des trains Eurostar.
    • Le PDF dirige les voyageurs vers "Votre réservation" sur Eurostar.com où ils devront saisir la référence Eurostar (PNR) et le nom de famille du voyageur pour accéder à la réservation. Après avoir cliqué sur "Obtenez vos billets", ils seront invités à saisir l'API pour chaque voyageur.
    • Les billets sont disponibles au téléchargement pour chaque voyageur dont l'API a été complétée.

     

    Quelles sont les informations requises ?

    1. Nom complet
    2. Date de naissance
    3. Sexe
    4. Nationalité
    5. Type de document de voyage
    6. Numéro du document de voyage
    7. Pays de délivrance du document de voyage
    8. Date d'expiration du document de voyage

     

    Puis-je saisir l'API pour quelqu'un d'autre ?
    L'API peut être fournie au nom du voyageur en utilisant le nom de famille et le PNR dans "Gérer votre réservation". La personne qui fournit l'API est responsable de la saisie des données. La personne qui fournit l'API est responsable de la saisie des informations correctes.

    Que se passe-t-il si j'échange mon billet ?
    Si les informations préalables sur les voyageurs ont déjà été saisies et qu'un échange est effectué, il n'est pas nécessaire de soumettre à nouveau les informations préalables sur les voyageurs à la Commission européenne.
    Il n'est pas nécessaire de soumettre à nouveau l'API pour récupérer les nouveaux billets.

    Qui le passager doit-il contacter en cas de problème ?
    En cas de problème pour récupérer les billets sur notre site we
    b après la soumission de ces informations, pour les voyages à destination/au départ de Londres le voyageur doit contacter le service clientèle d'Eurostar pour obtenir de l'aide : Eurostar Service Client Les voyageurs n'ont pas besoin de contacter leur point de vente d'origine. Une FAQ est disponible ci-dessous (Seulement en anglais).

    Source https://www.feria.sncf.com/

Afin d'améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver les informations de connexion et collecter les statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site. Cliquez sur "Accepter et continuer" pour accepter les cookies et poursuivre directement sur le site ou cliquez sur "En savoir plus" pour consulter en détail les descriptions des types de cookies. En savoir plus