01/03/2022

GUERRE EN UKRAINE

GUERRE EN UKRAINE : AIR FRANCE S’ADAPTE VERS L’ASIE

La compagnie aérienne Air France, qui avait annoncé la suspension de tous ses vols vers la Russie et de certains vers l’Asie, a pu opérer hier quatre vols long-courriers vers SéoulPékin et Tokyo, en adaptant son plan de vol pour éviter le survol de la Sibérie.

 Conséquence de l’invasion de l’Ukraine par la Russie et des fermetures d’espace aérien se multipliant, la compagnie nationale française avait annoncé dimanche la suspension de ses vols vers la Chine, le Japon et la Corée du Sud. Le 28 février 2022, Air France a finalement mis en place quatre départs vers ces destinations,  soulignant que le changement d’itinéraire « donne lieu à un allongement du temps de vol et peut entraîner des changements d’horaires ». Le programme suivant a été opéré lundi au départ de sa base à l’aéroport de Paris-CDG :
 
  • AF128 : Paris-Charles de Gaulle – Pékin (PEK) via Seoul (ICN). Ce vol en Boeing 777-300ER a survolé l’Azerbaïdjan et le Kazakhstan avant de se poser directement dans la capitale chinoise.
  • AF198 : Paris-Charles de Gaulle – Seoul (ICN). Son 777-300ER a suivi le même trajet et est arrivé avec moins de 20 minutes de retard sur l’horaire normal.
  • AF264: Paris-Charles de Gaulle – Seoul (ICN), lui aussi opéré en 777-300ER et affichant un retard de 35 minutes à l’arrivée.
  • AF276: Paris-Charles de Gaulle – Tokyo-Narita (NRT). Le 777-300ER a atterri avec 50 minutes de retard.

Les clients concernés ont été « informés individuellement » a souligné Air France ; « le détail du programme de vols pour les jours suivants sera communiqué ultérieurement ». Ses vols vers Shanghai et Tianjin restent donc suspendus.

La compagnie aérienne rappelle dans son communiqué que « la sécurité de ses clients et de ses équipages est sa priorité absolue. Air France suit en permanence l’évolution de la situation géopolitique des territoires qu’elle dessert afin d’assurer le plus haut niveau de sécurité des vols ».

On retiendra aussi les derniers avertissements du Ministère des Affaires étrangères françaismis en ligne lundi : « La situation sécuritaire en Ukraine demeure volatile et pourrait se dégrader à Kiev prochainement. Néanmoins, d’après les informations communiquées par les Russes, il existerait une possibilité de quitter Kiev par l’autoroute Kiev Vasylkiv. Les Français encore présents à Kiev et dans sa région peuvent décider de quitter la capitale ukrainienne en guerre par la route ou le train, sur leur propre appréciation. La cellule de crise reste joignable pour leur fournir des informations régulièrement actualisées sur les points de passage. Une assistance consulaire pourra leur être apportée une fois la frontière franchie. L’espace aérien ukrainien est fermé jusqu’à nouvel ordre. Il reste formellement déconseillé de se rendre en Ukraine jusqu’à nouvel ordre ».

Plus dans cette catégorie : « Amelia de retour TRANSAVIA À MONTPELLIER »

Afin d'améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver les informations de connexion et collecter les statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site. Cliquez sur "Accepter et continuer" pour accepter les cookies et poursuivre directement sur le site ou cliquez sur "En savoir plus" pour consulter en détail les descriptions des types de cookies. En savoir plus